La verrière : à chacun son style !

L’utilisation de la verrière a littéralement explosé ces dernières années. Je parle évidemment du modèle de type atelier, bien souvent mi hauteur, aux fers noirs s’étirant en de fins rectangles jusqu’au plafond. Mais suivre la mode tête baissée accentue son essoufflement ! La verrière a donc pris divers chemins, suivant les inspirations de chacun. 

 

La verrière en bois

 

 

Le style atelier pouvait manquer un peu de chaleur, mais avec le bois c’est certain, vous n’en manquerez pas ! Plus douce que celle bordée de ferraille, elle s’impose tout en douceur dans les intérieurs. Le bois clair est approprié dans la plupart des cas, puisque rappelons-le, l’objectif est d’apporter plus de clarté.

Si l’ébénisterie est un élément phare de votre projet décoratif, pourquoi ne pas réutiliser les mêmes matériaux pour votre verrière et de fait, créer une unité ?

 

Des carreaux de toutes les formes

 

 

Le caractère simple et régulier de la verrière atelier a ses bons côtés. Il casse la vue à minima, les barreaux étant placés à égales distances les uns des autres et l’oeil se repérant ainsi plus facilement dans l’espace. Il joue aussi la carte de la verticalité dans des pièces toujours très horizontales (meubles mi hauteur, peu de décoration murale, peu de couleur aux murs). Mais pour apporter davantage de dynamisme, il n’y a rien de tel que de multiplier les formes des vitres. Losanges, octogones ou arcs de cercle… tout est bon pour attirer le regard vers ce qui deviendra sans doute la star de la maison ! Le côté géométrique d’un calepinage peut insuffler un air néo Art Déco, tandis que la rondeur est résolument moderne et rare.

 

 

Pour rester sobre mais éviter l’aspect industriel de la verrière atelier, misez plutôt sur les carreaux carrés.

 

De la couleur

 

 

Quoi de mieux que la couleur pour donner du punch à une verrière ? Dans une pièce blanche, vous pourrez changer la teinte régulièrement. Si votre but est de créer une ambiance douce, lumineuse et très simple, le blanc n’aura pas son pareil pour épurer l’ensemble. La verrière blanche est très poétique et sait donner encore plus de légèreté à ce type de cloison vitré.

 

 

Si l’endroit est déjà coloré, n’ayez pas peur de trancher la teinte principale avec sa complémentaire ou bien jouez les tons sur tons. Par exemple : avec un bleu pastel sur les murs de la chambre d’enfant et un bleu électrique pour la verrière attenante. La couleur apporte toujours du caractère. Il ne faut pas avoir peur de l’utiliser. Tous les goûts sont permis à condition qu’ils correspondent vraiment à votre personnalité !

 

De l’opacité

 

 

Vous aviez pensé à colorer les huisseries, mais aviez-vous envisagé de colorer le verre ?  Une vitre fumée et colorée peut apporter une vraie dose d’originalité et un résultat ultra contemporain ! 

 

 

Le verre texturé (martelé, rainuré, armé…) compte parmi les 5 tendances les plus en vue de l’année. L’utiliser permet de créer des ruptures entre le visible et l’opaque. Il est tout à fait opportun dans une cuisine où l’on souhaite à la fois rester en contact avec les convives tout en dissimulant un évier rempli de vaisselle. Par sa complexité et son relief, il reste autrement plus décoratif que le verre lisse standard.

© pinterest © côté maison

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s